C’est une première à la maison d’arrêt de Sequedin. Le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) a travaillé durant un an pour l’organiser. Ce mardi, toute la journée, 60 détenus ont tour à tour rencontré des entreprises d’insertion, comme Les Serres des Prés. Le but : chercher un emploi pour leur sortie.

Voir l’article dans son intégralité »