La réforme de la commande publique, en vigueur depuis le 1er avril, vise à moderniser et simplifier la mise en œuvre du code des marchés publics, désormais plus facilement accessibles aux entreprises de toutes tailles. Les acheteurs pourront également désormais consulter les entreprises pour mieux dimensionner les cahiers des charges. Quant au seuil pour les contrats de gré-à-gré, il est relevé à 25 000 euros.

Parmi les principales mesures qui nous concernent :

  • De nouvelles opportunités pour vos achats responsables et des axes de développement à venir pour nous !

L’allotissement devient la norme : le découpage des marchés en plusieurs lots doit susciter une réelle concurrence entre les entreprises et rendre les marchés publics plus accessibles aux petites et moyennes entreprises.

Toutes les filiales du Groupe VITAMINE T pourront donc désormais répondre à des marchés publics qui leur échappaient jusqu’à maintenant.

  • En tant qu’acheteur, vous pourrez recourir au sourçage sans crainte.

Il est officiellement reconnu : en amont de la publication des marchés, les acheteurs pourront consulter les entreprises afin de mieux dimensionner le cahier des charges à venir.

Plus simple pour vous, plus efficace ensemble !

  • Gré-à-gré : plus de possibilités !

Le seuil pour les contrats de gré-à-gré est relevé à 25 000 euros (15 000 euros avant la réforme).  Une mesure qui ouvre de nouvelles perspectives de développement pour certaines filiales du Groupe VITAMINE T

A noter également : l’obligation de rejeter les offres anormalement basses si elles ne respectent pas les normes sociales, de droit du travail ou de l’environnement, des marchés réservés à des opérateurs d’insertion ou d’utilité sociale….