L’occasion d’évoquer les parcours des personnes que nous accompagnons au quotidien, mais également la création de Confectio, la 24e filiale du Groupe Vitamine T, qui pourra produire jusqu’à 150 000 masques par semaine et qui a permis de recruter en parcours d’insertion, des femmes et des hommes en difficultés sociales et professionnelles, fiers d’agir au quotidien pour la sécurité de leurs concitoyens tout en remettant un pied dans le monde du travail. Cette réponse urgente à la crise sanitaire pourrait également ouvrir la voie à une relocalisation partielle et ciblée de l’activité de confection, créant ainsi durablement des compétences et des emplois nets sur la région.

Retrouvez l’interview ICI