Retour le parcours de Rebecca, 28 ans, accompagnée par le programme en septembre dernier et qui est aujourd’hui ouvrière de confection au sein de notre nouvel atelier de confection de masques réutilisables Confectio !

GROUPE VITAMINE T : Bonjour Rebecca, comment-as tu connu le programme HOPE ?

REBECCA : C’est mon assistante sociale qui m’en a parlée. A l’époque, j’étais en France depuis 2 ans et je vivais en banlieue parisienne. J’avais du mal à trouver un boulot. Je suis allée à une réunion d’informations et j’ai commencé la formation juste après.

GROUPE VITAMINE T : Comment s’est déroulé l’accompagnement ?

REBECCA : Je voulais exercer le métier de préparatrice de commandes et j’ai donc demandé de suivre cette formation de 6 mois. J’ai d’été formée au français pendant 3 mois puis au métier-même les 3 mois suivants.

GROUPE VITAMINE T : Quel moment t’a le plus marquée lors de l’accompagnement ?

REBECCA : J’ai vraiment apprécié la manière dont se déroule le programme et la prise en charge globale. C’est une vraie aide professionnelle et ça permet de savoir comment ça se passe dans la vie active.

GROUPE VITAMINE T : Que fais-tu aujourd’hui ?

REBECCA : Après la formation, j’ai commencé à chercher du boulot. J’ai été appelée par le Groupe Vitamine T pour un poste de piqueuse au sein de l’atelier de confection de masques Confectio.
Même si c’était différent de mon projet initial, j’ai accepté car j’aime bien être polyvalente et j’apprécie de pouvoir aider à protéger la population.

GROUPE VITAMINE T : Est-ce que tu recommanderais le programme ?

REBECCA : Oui, je dirais aux personnes dans la même situation que moi de foncer. HOPE permet d’avoir de l’expérience ce qui est nécessaire en France aujourd’hui pour trouver un travail.

GROUPE VITAMINE T : Si tu devais résumer HOPE en 1 mot ?

REBECCA : Aide. C’est un beau programme qui vient en aide aux étrangers qui n’ont pas d’expérience ou de formation en France.

Pour rappel, JANUS poursuit le programme HOPE en 2020/2021 et va accueillir en septembre plus d’une vingtaine de réfugiés qui seront formés sur les métiers de l’environnement, le BTP et le métier d’Assistant(e) de Vie Aux Familles (ADVF).

Retrouvez toute notre actualité sur www.noussommesvisibles.com