La filière française de traitement des déchets électroniques présente des lacunes. Quelques PME organisent la résistance à l’exportation en vrac de ces déchets qui valent de l’or. La Fédération Envie, quant à elle, collecte, répare et valorise les déchets d’équipements électriques et électroniques.

Voir l’article dans son intégralité »