Les emplois en contrat aidé sont officiellement enterrés depuis le 16 janvier. Opérationnel dans les prochains jours, leur remplaçant, les nouveaux « parcours emploi compétence » (PEC) se basent sur un rapport du ministre du Travail largement inspiré par André Dupon, président du groupe d’insertion par l’économique Vitamine T dont le siège est à Lesquin. Sa cible : les plus éloignés de l’emploi.

Voir l’article dans son intégralité »